Au Sénat, pour l’examen du projet de loi de finances pour 2019

Accueil des élus de l’Ain,
en marge du congrès des Maires et Présidents d’intercommunalité
21 novembre 2018
A la cérémonie de remise des Prix Artinov
26 novembre 2018
Alors que les manifestants s’activent sur les Champs Élysées, le Sénat vient de connaître un événement inédit.
Hier vendredi 23 novembre, au cours des débats sur le projet de loi de finances pour 2019, un amendement a été voté à l’unanimité concernant la fiscalité des élus locaux, dans l’objectif de revenir à une situation plus équilibrée. Le Ministre Gérald Darmanin, alors absent de l’hémicycle, s’est permis un tweet « assassin » pour les élus de France.
La conférence des Présidents qui a eu lieu ce matin, a simplement mais logiquement demandé le retrait de ce tweet.
Bien que le Premier Ministre en personne a désavoué ce message, le tweet a été maintenu.
Le Président du Sénat a donc suspendu à 13 h 00 les travaux et convoqué une nouvelle conférence lundi matin.
Dans ce contexte, je n’ai pu défendre des amendements importants pour nos territoires, que j’ai déposés concernant notamment les ordures ménagères, le numérique, et les aidants familiaux, les entreprises du BTP.
Que d’obstination et d’autisme de la part du Gouvernement.
Souhaitons que la raison se réinvite rapidement.