Actualités

Les élections sénatoriales, comment ça marche ?

Depuis 2011, le Sénat est renouvelé par moitié, en deux séries, tous les 3 ans.

Le 24 septembre 2017, 170 sénateurs – 53 femmes et 117 hommes – de la série 1 seront ainsi élus.

La série 1 concernée par ce renouvellement comporte 44 circonscriptions ainsi que la moitié des sièges des sénateurs représentant les Français établis hors de France.

La série 1 concernée par ce renouvellement comporte 44 circonscriptions françaises :

  • 38 départements métropolitains (départements dont le numéro est compris entre 37 (Indre-et-Loire) et 66 (Pyrénées-Orientales) et départements d’Île-de-France)
  • 4 départements d’outre-mer : la Guadeloupe, la Martinique, La Réunion, Mayotte
  • 2 collectivités d’outre-mer : Saint-Pierre-et-Miquelon et La Nouvelle Calédonie.

L’Ain n’est pas concerné par le renouvellement de cette année.

Par ailleurs, 6 des 12 sièges de sénateurs représentant les Français établis hors de France sont concernés par le renouvellement du 24 septembre 2017.

136 sièges sont à pourvoir à la représentation proportionnelle et 34 au scrutin majoritaire.

Le siège vacant en Savoie (scrutin majoritaire) appartenant à la série 2 sera pourvu au terme d’une élection partielle également organisée le 24 septembre.

Il existe pour les élections sénatoriales deux modes de scrutin :

    • le scrutin majoritaire à deux tours, qui s’applique dans les circonscriptions élisant 1 ou 2 sénateurs. Pour les élections de 2017, cela concerne 18 circonscriptions et 34 sièges. Le candidat et son suppléant doivent être de sexe différent. Pour être élu au premier tour, il faut obtenir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de voix égal au quart des électeurs inscrits. À défaut, un second tour est organisé, où la majorité relative suffit. En cas d’égalité des suffrages, le plus âgé des candidats est élu.
    • le scrutin à la représentation proportionnelle qui s’applique dans les circonscriptions élisant 3 sénateurs ou plus. Pour les élections de 2017, cela concerne 26 circonscriptions et 130 sièges, ainsi que 6 sièges de sénateurs représentant les Français établis hors de France. Chaque liste doit être composée alternativement d’un candidat de chaque sexe.

Les éléments clés des sénatoriales 2017 : 

  • le Sénat se renouvelle par moitié tous les trois ans.
  • 6 ans, c’est la durée du mandat sénatorial.
  • 24 ans, c’est l’âge minimum pour pouvoir se présenter aux élections sénatoriales.
  • 44 circonscriptions sont concernées par le renouvellement de 2017, en métropole et en outre-mer.
  • les sièges concernés par le renouvellement se répartissent en 6 groupes politiques.
  • les sénateurs sont élus au suffrage universel indirect par un collège de « grands électeurs ».
  • à partir d’octobre 2017, les sénateurs ne pourront plus cumuler leur mandat parlementaire avec une fonction exécutive locale.

     
28 août 2017

Elections sénatoriales du 24 septembre 2017

Les élections sénatoriales, comment ça marche ? Depuis 2011, le Sénat est renouvelé par moitié, en deux séries, tous les 3 ans. Le 24 septembre 2017, […]
9 août 2017

Infrastructures numériques : saisine de l’ARCEP

Le président du Sénat, Gérard LARCHER, le président de la Commission des affaires économiques, Jean-Claude LENOIR, et le sénateur Patrick CHAIZE, membre de la Commission de […]
5 août 2017

Fin de la session parlementaire 2016-2017

Ce vendredi 4 août 2017, le Sénat a tenu sa dernière journée de séance de la session 2016-2017. Au cours de 76 jours de session ordinaire […]
2 août 2017

J’ai interrogé M. le Secrétaire d’Etat au Numérique,
lors de la séance de Questions d’Actualité au Gouvernement de ce mardi 1er août 2017

Retrouvez ici la question d’actualité que j’ai posée au Gouvernement à propos de la couverture numérique de nos territoires. J’ai demandé à M. le Secrétaire d’État […]